samedi 12 novembre 2011

Les coups de fourchette de Sylf et Steph #2 : le Rachel


En ballade dans le centre de Bruxelles, non loin de la Grand-Place , vous trouverez le Rachel. Depuis la rue, vous ne verrez qu'une façade très sobre, assez discrète au risque de passer à côté et pourtant, il y a au moins trois bonnes raisons d'oser franchir la porte : le décor intérieur, l'accueil, et surtout un des meilleurs cheesecake de Bruxelles ! 
En entendant parler de ce dernier, c'est Sylf qui, en attisant ma curiosité et surtout ma gourmandise, m'a rapidement convaincue de faire un petit tour du côté de la rue du Marché au Charbon.



Entrer dans le Rachel, c'est faire un bond dans le temps, découvrir l'univers décalé et "kitchissime" des  décennies précédentes : rubix cubes sur les tables, théière et vieilles lampes sur les étagères, et même une peluche Bisounours (qui me rappelle mon enfance). Et finalement, chaque  élément de décor, du petit cactus jusqu'à la boîte à biscuit en fer à l'effigie de la famille royale, a su trouver sa place pour former un tout harmonieux. C'est coquet et rigolo !





Mais que mange-t-on au Rachel ??? Rien de moins qu'un mythique bagel ! Ce sont ces fameux petit pain en forme de gros anneau d'origine juive. Importés directement des Etats-Unis, ils ont chacun leur petit prénom sur la carte : le "Steve", le "Tracy", le  "Dona", ou encore le "Xena". Personnellement, j'ai fait la grande gourmande : j'ai jeté mon dévolu sur le "Rachel" : un bagel sur trois niveaux avec poulet, bacon artisanal, oeufs sur le plat, mayo, moutarde, et salade. Autant vous dire que j'ai fait une de ces têtes en le voyant arriver ! Sylf a été plus raisonnable en choisissant le "Nicole" (guacamole, poulet, coriandre fraîche et concombre). Nous nous sommes tout simplement régalées, transportées le temps du repas dans un "tea room" branché de NY !


A la carte, il y a aussi des salades, des omelettes, et des hamburgers, tous portant leur petit nom car à l'instar du décor, le menu est tout aussi original ! Il me tarde d'une fois essayer le "Patsy Stone Brunch" le week-end !!!
Et pour tout ceux venus juste boire un verre, parmi les boissons habituelles, il y a une sélection de thés et d'infusions pour les amateurs, des jus de fruit dont le fameux "anti-oxydant Rachel", ou encore des milkshake au 4 ingrédients secrets. 
Mais la merveille des merveilles, c'est le cheesecake de la maison. Nous avons eu la chance exceptionnelle de pouvoir y goûter en semaine alors qu'il n'est servi que le week-end. Ce cheesecake est un parfait équilibre entre l'onctuosité de la crème au fromage et le craquant de la base en biscuit. Dès la première bouchée, c'est l'extase ! Même après l'énorme bagel que nous venions d'engouffrer, nous ne pouvions que succomber quand les assiettes à dessert ont atterri sur notre table, et nous avons trouvé immédiatement une petite place dans nos estomacs déjà fort rassasiés.



Enfin, je terminerai ce coup fourchette par ceci : le Rachel a un âme. Tout comme le décor ou le menu, le gérant et le cuistot qui tiennent ce tea-room sont tous les deux adorables, accueillants, charmants, et surtout très drôles. Ils insufflent la bonne humeur dans ce lieu et pour moi, c'est le petit plus qui fait toute la différence ! Je regrette de ne pas connaître leur prénom mais je les remercie pour cet excellent moment !


Rachel 
Rue du Marché au Charbon 100
1000 Bruxelles

1 commentaire:

  1. Pour moi qui adore les bagels et les cheesecake , belle adresse!

    RépondreSupprimer