samedi 18 octobre 2014

Crème de potiron et croûtons au curry

Je suis là !!! Enfin de retour !!! Je cuisine à nouveau... dans mon nouveau chez moi. Les cartons sont déballés, du moins les principaux car il y en a encore beaucoup dans mon garage qui attendent sagement d'être ouverts. 
Les bonnes odeurs de cuisson, les effluves d'un plat qui mijote ou d'un cake qui gonfle dans le four, le geste de découper un fruit ou un légume au couteau,... tout cela me manquait. Car dans un déménagement, il y a toujours ce moment inévitable où l'on se retrouve assis entre deux chaises. Quand j'ai vu mes affaires disparaître sous le papier bulle et emballées dans les cartons et mes meubles se démonter au fur et à mesure, je ne me sentais plus tout à fait chez moi et mon ancien appartement tenait plus de l'entrepôt que d'un lieu de vie. Ensuite, après les premières émotions et les joies d'ouvrir la porte de ma nouvelle maison, je me suis à nouveau retrouvée au milieu d'un champs de caisses et avant même de pouvoir penser à les déballer, il faut quelque peu rafraîchir, nettoyer et remonter les meubles. Au pays des bisounours, il suffit d'un peu de magie et d'un claquement de doigts ; dans la réalité, cela prend un peu plus de temps. 
Pendant cette sympathique période, que manget-on ? Quand on a de la chance, la cuisine de ma maman. Et quand elle n'est pas dispo, une bonne "crasse"comme on dit par chez nous. Cela m'a donné l'occasion de découvrir la friterie du coin (qui est somme toute très bonne et les portions sont gigantesques) mais même en étant une bonne belge, on finit par se lasser quand on y va quasi tous les jours en alternance avec le fast food. Si les enfants étaient ravis, mon mari et moi, nous en avions un peu ras le bol. Une chose est sûre : c'est pas top pour la ligne !

Allez !! Tout cela est derrière moi maintenant. Et puis ça en valait la peine. Maintenant que ma petite tribu est bien installée, et la cuisine fonctionnelle, je reviens vers vous, tout en douceur avec une petite soupe de potiron. Rien de bien compliqué mais hyper réconfortant en cette saison quand les températures commenceront à chuter... J'y ai ajouté des croûtons "maison" saupoudré de curry pour contrebalancer la fadeur du potiron et donner un peu de peps à ce velouté.

Avant de vous donner la recette, sachez que je suis très heureuse de vous retrouver !



Ingrédients :

1 kg de chair de potiron taillé en gros dés
2 petits oignons
1 cube de bouillon de volaille
250 mL de crème fraîche 
huile d'olive
Sel et poivre du moulin
5- 6 tranches de pain un peu dur
huile de tournesol
1/2 càc de curry en poudre

Graine de potiron (facultatif)
vinaigre balsamique (facultatif)

Pelez et hachez les deux oignons.
Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une casserole à feu moyen. Versez les oignons et laissez-les se colorer quelques minutes. Ajoutez les cubes de potiron, mélangez et couvrez avec 1 litre d'eau. Emiettez un cube de bouillon de volaille par dessus et laissez mijoter à couvert pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, prélevez la mie du pain et taillez-la en dés. Saupoudrez-les de curry. Versez de l'huile de tournesol dans une poêle chauffée à feu vif. Baissez le feu et déposez les dés de pain dans l'huile chaude. Surveillez-bien la cuisson des croûtons. Lorsqu'ils sont bien dorés, transferez-les sur du papier absorbant pour enlever l'excédent d'huile. Réservez.

\Dans une poêle, grillez à sec les graines de potiron. Réservez.

Lorsque le potiron est bien tendre, mixez (à l'aide d'un mixeur plongeur). Versez la crème, salez et poivrez et mixez à nouveau. 

Au moment de servir, agrémentez votre soupe de graine de potiron grillées, de croûtons au curry pour réveiller un peu ce velouté. Et pour ceux qui veulent un peu plus de peps, ajoutez quelques gouttes de vinaigre balsamique.

2 commentaires:

  1. Un pur régal dont je ne me lasse pas et avec les graines de courge c'est encore meilleur!

    RépondreSupprimer